Quand on pose …

Quand on pose …
.
.

La vie prédispose

Au desir qui s’entrepose.

Quand l’envie s’interpose,

La surprise indispose,

L’amitié le propose  

L’amour l’impose,

Brulant sexe qui expose,

A nu, sans peur, on pose,

Au bonheur qu’on suppose,

La jalousie s’interpose,

A la routine qui s’appose

La passion s’y oppose,

Dans les reves on transpose,

Ce que la réalité détranspose.

Quand vient la mort on se repose,

Au fond silence, on recompose

Cette douce poésie qui se compose

D’autant de vers, qu’on décompose ….
.

.
❤️ Rodelyn ALMAZOR ❤️
.

.