BAIGNOIRE

Baignoire 
Insolite est le refuge …

Au pays de l’Enfance j’irai

Grande voile hissée,

Parée pour le déluge !

Armée d’une épuisette,

Je repêcherai mes illusions

Comme autant de bastions

A conquérir à coup de pirouettes. 

Pour abattre le jour,

Le fuir en escaladant

Cette corde, l’enlaçant

Toujours à rebours. 

Si l’horloge mesure le temps, 

Comptant les bulles de savon, 

Elle n’effacera pas l’enfant

Qu’en nous nous abritons.

Je la conduirai ma baignoire,

A grands coups de volant,

Au fil des pages de ce vieux grimoire

Là où ma vie n’est pas néant.

Et devenue Femme j’appellerai

Debout, la cherchant du regard

Celle qui fût et qu’encore je serai

Toujours avec la crainte du retard.

Partir … Dans ma baignoire à Vapeur

Chevalier d’eon des temps futurs

Bravant mon passé et ses valeurs

Toujours sans armes ni armures …
*** Idéelle, 17 avril 2015 ***
(Photographie Sebastian Luczywo)