BERCEUSE

.

BERCEUSE
.

.
Sein maternel au pur contour, 

Veiné d’azur, gonflé d’amour, 

Ton lait s’échappe d’une fraise 

Où la soif de vivre s’apaise, 

Où l’enfant boit, souriant d’aise.
.

.
Sein maternel, doux oreiller, 

Où, bienheureux de sommeiller, 

Bouche ouverte, paupière close, 

Le fortuné chérubin rose 

Dans un calme divin repose.
.

.
Rêve-t-il de ciels inconnus, 

L’enfant merveilleux qui vient d’elle ? 

Sa voix a des cris d’hirondelle, 

Et ses joyeux petits bras nus 

Ont comme des battements d’aile.
.

.
❤️ André Lemoyne ❤️
.

.
  

 

Publicités