Roi des Gueux

.

La Ballade du Roi des Gueux

.

.

Venez à moi, claquepatins,
Loqueteux, joueurs de musettes,
Clampins, loupeurs, voyous, catins
,

Et marmousets, et marmousettes,                                       

Tas de traîne-cul-les-housettes,

Race d’indépendants fougueux !

Je suis du pays dont vous êtes

Le poète est le Roi des Gueux.

.

.

Vous que la bise des matins,

Que la pluie aux âpres sagettes,

Que les gendarmes, les mâtins,

Les coups, les fièvres, les disettes

Prennent toujours pour amusettes,

Vous dont l’habit mince et fongueux

Paraît fait de vieilles gazettes,

Le poète est le Roi des Gueux.

.

.

Vous que le chaud soleil a teints,

Hurlubiers dont les peau bisettes

Ressemblent à l’or des gratins,

Gouges au front plein de frisettes,

Momignards nus sans chemisettes,

Vieux à l’œil cave, au nez rugueux,

Au menton en casse-noisettes,

Le poète est le Roi des Gueux.

.

.

ENVOI

.

.

Ô Gueux, mes sujets, mes sujettes,

Je serai votre maître queux.

Tu vivras, monde qui végète !

Le poète est le Roi des Gueux.

.

.

❤️ Jean Richepin ❤️

(La Chanson des gueux, 1876)

.

.

Publicités

16 réflexions sur “Roi des Gueux

  1. Ouais bon…vas pour le roi des gueux à la cour des miracles mais pas quasimodo quand même ! On a quand même une blaguette magique pour nous changer de crapaud en prince charmant, (une blaguette de mots, une formule que seule la langue déliée permet de dire tu vois…genre abracadabra…et hop, la citrouille devient carrosse.

    Aimé par 1 personne

  2. Autre chanson des gueux (anonyme)

    http://sibemolet14demis.org/livret/Chanson_des_gueux_La_/page.php

    [J’ai une cravate qui m’a coûté dix sous oh, oh
    Elle est pleine de crasse, toute couverte de boue] (bis)

    Refrain :
    Je vais je viens, sans me mettre en peine de rien,
    Je vais je viens mon train, mon petit train,
    Je vais je viens, sans me mettre en peine de rien,
    Je vais je viens à mon train !
    La la la…

    [Je n’ai pas de carrosse pour m’aller promener oh, oh,
    Je n’ai que mes deux cognes pour m’aider à marcher] (bis)

    Refrain

    [Dedans le creux d’un arbre, j’ai bâti ma maison oh, oh,
    Je n’y paie ni louage, ni de contribution] (bis)

    Refrain

    [Je n’ai qu’une chemise pour tout habillement oh, oh,
    La pluie fait la lessive, la sèche le grand vent] (bis)

    Refrain

    [Je n’ai pour toute vaisselle qu’une pauvre gamelle oh, oh,
    Et pour couper mon pain un p’tit couteau de bois] (bis)

    Refrain

    [Le père de mon grand-père était le roi des gueux oh, oh,
    Et moi dans ma misère, j’y vais toujours heureux] (bis)

    Refrain

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s