… que des enfants

..
Nous ne sommes que des enfants

Des tout-petits devenus grands 

Cèdant au merveilleux, à l’enchantement

Des sirènes de tous temps …
.

.

*** Idéelle, le 9 mai 2017 *** 
.

.

Publicités

20 commentaires sur “… que des enfants

  1. suzanne35blog dit :

    rien de plus vrai! on ne quitte jamais vraiment l’enfance…

    Aimé par 1 personne

  2. dandanjean dit :

    Merci de la part d’un enfant d’un siècle fou mais heureux d’y vivre

    Aimé par 1 personne

  3. Trigwen dit :

    C’est si vrai lorsque nous acceptons de garder notre âme d’enfant. Tout adulte qui continue de rêver, qui se laisse encore aller à l’émerveillement et à l’imagination est redevenu un enfant et constate que cela lui fait du bien à l’âme.

    Aimé par 1 personne

  4. loisobleu dit :

    Ma sirène

    Ma sirène est bleue comme les veines où elle nage
    Pour l’instant elle dort sur la nacre
    Et sur l’océan que je crée pour elle
    Elle peut visiter les grottes magiques des îles saugrenues
    Là des oiseaux très bêtes
    conversent avec des crocodiles qui n’en finissent plus
    Et les oiseaux très bêtes volent au-dessus de la sirène bleue
    Les crocodiles retournent à leur boire
    Et l’île n’en revient pas
    ne revient pas d’où elle se trouve
    où ma sirène et moi nous l’avons oubliée

    Ma sirène a des étoiles très belles dans son ciel
    Des étoiles blondes aux yeux noirs
    Des étoiles rousses aux dents étincelantes
    et des étoiles brunes aux beaux seins
    Chaque nuit trois par trois
    alternant la couleur de leurs cheveux
    Ces étoiles visitent ma sirène
    Cela fait beaucoup d’allées et venues dans le ciel
    Mais le ciel de ma sirène n’est pas un ciel ordinaire

    Ma sirène a sept bateaux sur son océan
    Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
    Samedi et Dimanche
    Les uns à vapeur les autres à voiles
    Les uns rapides les autres lents
    Mais tous beaux mais tous charmants
    avec des marins connaissant leur métier

    Ma sirène a des savons de toutes formes et de toutes couleurs
    C’est pour laver sa jolie peau
    Ma sirène a beaucoup de savons
    L’un pour les mains
    L’autre pour les pieds
    Un pour hier
    Un pour demain
    Un pour chacun des yeux
    Et celui-là pour sa queue d’écailles
    Et cet autre pour les cheveux
    Et encore un pour son ventre
    Et encore un pour ses reins

    Ma sirène ne chante que pour moi
    J’ai beau dire à mes amis de l’écouter
    Personne ne l’entendit jamais
    Excepté un, un seul
    Mais bien qu’il ait l’air sincère
    Je me méfie car il peut être menteur.

    Robert DESNOS
    Recueil : « Destinée arbitraire »

    Au pays des enfants pas de sirènes
    elles sont en embuscade chez les grands
    Hue, lisse
    pêne et lope
    ouvrez-moi
    que j’entende sa voix me dire:
    N’aies crainte j’existe, je suis là
    ton anse
    sans écueils !
    N-L – 10/05/17

    Aimé par 1 personne

  5. tout à fait vrai car en nous l’enfant est toujours vivant.

    Aimé par 1 personne

  6. Lili, littératiste dit :

    Totalement vrai et tres bien dit ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s