Je veux découvrir ton visage … 

.

.
On va s’aimer – Gilbert Montagné
.

.

 

On va s’aimer, à toucher le ciel 

Se séparer, à brûler nos ailes 

Se retrouver comme les hirondelles 

On va s’aimer, tellement tu es belle 

On va jeter les clés d’la maison 

On va rêver à d’autres saisons 

On va quitter ces murs de prison 

On va s’aimer 

Sur une étoile, ou sur un oreiller 

Au fond d’un train, ou dans un vieux grenier 

Je veux découvrir ton visage où l’amour est né 

On va s’aimer 

Dans un avion, sur le pont d’un bateau 

On va s’aimer, à se brûler la peau 

A s’envoler, toujours, toujours plus haut 

Où l’amour est beau oh oh oh oh oh 

On va s’aimer, aux marches des églises 

Se réchauffer au cœur des banquises 

Se murmurer toutes ces bêtises 

On va s’aimer, j’aime que tu dises 

.

.
On va partir au bout d’une île 

Pour découvrir l’habit fragile 

Se découvrir, amoureux encore 

On va s’aimer 

Sur une étoile, ou sur un oreiller 

Au fond d’un train, ou dans un vieux grenier 

Je veux découvrir ton visage où l’amour est né 

On va s’aimer 

Dans un avion, sur le pont d’un bateau 

On va s’aimer, à se brûler la peau 

A s’envoler, toujours, toujours plus haut 

Où l’amour est beau 

On va s’aimer 

Sur une étoile, ou sur un oreiller 

Au fond d’un train, ou dans un vieux grenier 

Je veux découvrir ton visage où l’amour est né 

On va s’aimer 

Dans un avion, sur le pont d’un bateau 

On va s’aimer, à se brûler la peau 

A s’envoler, toujours, toujours plus haut 
.

.

Où l’amour est beau 

On va s’aimer 

Je veux découvrir ton visage où l’amour est né 

On va s’aimer 

Dans un avion, sur le pont d’un bateau 

On va s’aimer, à se brûler la peau 

A s’envoler, toujours, toujours plus haut 

Où l’amour est beau, oui 

On va s’aimer 

On va s’aimer 

On va s’aimer…
.

.

 

Je sors vous découvrir … 

.

.
Je sors vous découvrir…
.

.
Je sors vous découvrir ailleurs les poètes

Chacun ailleurs en dehors de cette petite vie

J’irai vous découvrir parmi la vie de tout le monde

Et la mort de tout le monde

Où tous ont étalé la fuite de leur vie sur le plancher

Pas chez moi, je vous en prie.
.

.
C’est là que vous allez vous éveiller

Me décomposer tout l’univers

Devant moi et le reconstruire

À débordement de tous cadres.
.

.
❤️ Hector de SAINT-DENYS GARNEAU ❤️

      (1912-1943)
.

.

Chanson du Soir … 

.

.
Coeurdonnier – Soprano
.

.
Qui a vu le coeurdonnier 

Le monde a le cœur déchiré 

Il aimerait tellement aimer 

Mais les hommes, mais les hommes, mais les hommes 

Où t’ont-ils fait prisonnier 

Mes prières doivent te libérer 

Le cœur du monde veut être sauvé 

Mais les hommes, mais les hommes, mais les hommes 
.

.
Je vois dehors 

Des cœurs en panne 

Des cœurs en or 

Devenir des cœurs de pierre 

Des cœurs de glace 

Des cœurs en flamme 

Des cœurs qui explosent 

Au milieu de cœurs de verre 

Si tu nous entends 

Viens donc le réparer 

Le cœur du monde va mal 
.

.
Monsieur le coeurdonnier 
On a le cœur déchiré 
On a le cœur déchiré 

On a trop besoin d’aimer 

Où es-tu le coeurdonnier 
.

.
La folie des hommes 

Nous l’a déchiqueté 

Le monde a besoin de toi 

Monsieur le coeurdonnier 
.

.
On a le cœur déchiré 

On a le cœur déchiré 

On a trop besoin d’aimer 

Où es-tu le coeurdonnier 
.

.
Le monde a le cœur divisé 

Même cupidon n’a aucun effet 

Toutes ses flèches ont échoué 
Car les hommes, car les hommes, car les hommes 

La fumée des bombardiers 

La pollution l’empêche de respirer 

Le cœur du monde va s’arrêter 

Car les hommes, car les hommes, car les hommes 
.

.
Je vois dehors 

Des cœurs en panne 

Des cœurs en or 

Devenir des cœurs de pierre 

Des cœurs de glace 

Des cœurs en flamme 

Des cœurs qui explosent 

Au milieu de cœurs de verre 

Si tu nous entends 

Viens donc le réparer 

Le cœur du monde va mal 

Monsieur le coeurdonnier 
.

.
On a le cœur déchiré 

On a le cœur déchiré 

On a trop besoin d’aimer 

Où es-tu le coeurdonnier 
.

.
La folie des hommes 

Nous l’a déchiqueté 

Le monde a besoin de toi 

Monsieur le coeurdonnier 
.

.
On a le cœur déchiré 

On a le cœur déchiré 

On a trop besoin d’aimer 

Où es-tu le coeurdonnier 

Où es-tu, où es-tu, où es-tu 

Le coeurdonnier 

Où es-tu, où es-tu, où es-tu 

Le coeurdonnier 

Où es-tu, où es-tu, où es-tu 

Le coeurdonnier 

On a le, on a le , on a le cœur déchiré 

On a le cœur déchiré 

On a le cœur déchiré 

On a trop besoin d’aimer 

Où es-tu le coeurdonnier 
.

.
Je te vois monsieur le coeurdonnier 

Oui je te vois dans ton atelier 

Tu répares avec l’innocence d’un enfant 

Tu recours avec le sourire d’un passant 

Tu recolles avec la douceur d’une maman 

Tu tisses avec du jaune, noir et du blanc 

Mais quand je regarde ce monde de fou 

Je me dis que le coeurdonnier c’est nous
.

.