Autour d’un mot #4

.

SENTIER

.

.

Le sentier

.

Le sentier que j’aime le mieux 
Quitte en sournois la route blanche 
Où passent trop de curieux, 
Et disparait entre les branches.

.

Celui qui traça son parcours 
Fut, je crois bien, un solitaire 
Qui pour écrire ses amours, 
Choisit comme papier la terre.

.

Sitôt à l’abri des regards
Il devient un chemin tout rose
Coupant la bruyère au hasard.
– Première joie en l’âme éclose.

.

Puis il saute un ruisseau : miroir
Où l’on se rencontre avec Elle :
Dans un sourire on laisse voir 
L’inclination mutuelle.

.

Lestement il grimpe un coteau 
Dont les framboises et la menthe, 
Le petit thé, le pain d’oiseau 
Disent une époque attrayante.

.

En faisant un détour brusqué 
Il montre un pic nu, détestable,
Qui semble un bandit embusqué. 
– Cette querelle inévitable !

.

Voici qu’au bord de la forêt 
Il marque à peine l’herbe rase, 
Se glisse presque droit, discret.
– L’accord se rétablit. On jase.

.

Des buissons transparents, soudain,
Il émerge et court à la grève, 
D’un lac aux horizons lointains 
Où vogue, épanoui, le rêve.

.

………………………

Le sentier où je fus souvent 
A tant d’attraits pour ceux qu’il guide, 
Que nul ne s’en écarte avant 
De se trouver, au lac sans rides, 
Face à l’amour vaste et limpide.

.

❤️ Alphonse BEAUREGARD ❤️
(1881 – 1924)

.

.

Sentier : Kesako ?

.

Passage réduit, voire étriqué, qui traverse un espace naturel comme une forêt, un champ, un col de montagne …

.

.

De nombreux sentiers …

.

J’ai fréquenté de nombreux sentiers,

Recherchant en vain ma Voie Lactée,

Celle qui me conduirait à la Félicité

Celle dont enfant j’avais osé rêver …

.

*** Idéelle, 26 août 2019 ***

.

.

« Sur les Sentiers du Monde »

Le Trottoir d’en face

.

Plus méchant que méchant,
Et plus bête que bête,
Leurs manèges sont vieux,
Ils tournent en grinçant,
Sur leurs chevaux de bois où personne ne monte …
Vérole.

.

On s’est croisé sur une route,
Sur un trajet sans aucun doute,
Il faisait beau, il faisait froid.

.

On attendait coûte que coûte
Ces matinées que l’on redoute
En se frottant les bouts des doigts.
Tu m’as dit viens partons loin,
Là où la ronde des chemins
Nous laisse un peu ici et là.
Tu m’as dit viens faisons au moins
Comme le faisaient les anciens
En souriant la tête en bas.

.

On s’est perdu sur les allée du monde,
Tu m’as parlé pour que mon âme vagabonde,
Gamin déchu, je t’imaginais blonde,
Mais ma conscience évolue vite, à chaque seconde.
Je suis parti là où les anges passent, là où les dieux
s’effacent,
Là où la vie est un mystère originaire de mes arrières
Avec mes idées fécondes, je suis parti sur les sentiers du
monde!

.

On a repeint tous les voyages
De mille couleurs et de nappage,
Nos cœurs brillaient d’or et d’alliage.
De ces richesse inégalées,
Et la force au son de ta voix,
Qui depuis peu guide mes pas.
Je t’ai juste que pour moi,
T’ai lâchée, t’ai laissée voler,
On s’est suivis bien libérés.
Conscience en paix criblée d’émoi,
Entre les murs, sous tous les toits,
Fini les échelles et les lois.

.

On s’est perdu sur les allée du monde,
Tu m’as parlé pour que mon âme vagabonde,
Gamin déchu, je t’imaginais blonde,
Mais ma conscience évolue vite, à chaque seconde.
Je suis parti là où les anges passent, là où les dieux
s’effacent,
Là où la vie est un mystère originaire de mes arrières
Avec mes idées fécondes, je suis parti sur les sentiers du
monde!

.

Les oreilles en colimaçon,
On entend dire de toute façon
Dans les contes et d’un bloc tout rond.
Où depuis des générations,
Les hommes et les savants diront
Qu’on vit sans un souffle profond.
Que la vie est trop éphémère,
Que les rêves et les chimères
N’existent pas, qu’il faut se taire.
L’espoir en simple direction,
On me dit fou, mais fou d’action
Je suis lancé comme un wagon.

.

A moitié vide, ou plutôt plein,
Un peu morbide, bourré d’entrain,
Ami de ma philosophie,
Voyageur de l’utopie,
Que le rêve vive
Et puis qui m’aime me suive…

.

13 réflexions sur “Autour d’un mot #4

  1. Bonjour ma Belle, je suis admirative de ton billet, j’adore, ou plutôt j’adorais me perdre dans les sentiers, les images sont magnifiques, et que dire des textes, j’ai un faible pour celui que tu signes, un beau billet en vérité. j’ai adoré. Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

  2. Un thème qui t’est cher… je crois…surtout celui qui conduit vers les étoiles.
    Il y a des sentiers que l’on prend pour se perdre…
    Ce sont pourtant les mêmes
    Que l’on suit pour… se retrouver.

    J'aime

  3. Sentier…Quelque chose de l’ordre,de l’injonction: ll faut que vous le » sentiez ». C’est votre voie, la seule , la vôtre. Enlevez le « e », mettez-y le « a » et vous avez le privatif: » sans ». Ajoutez un « s » à « tier » et vous avez « tiers » Sentier, le sans tiers, ce qui ne concerne que vous. Bonne route….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s