Animal en quarantaine

.

Oh ! Le vent se lève
Au large des galaxies
Et je dérêve
Dérive à l’infini
Oh ! Oh ! Tourmenté
Oh ! Oh ! Torturé
Je m’imagine
En ombre vaporeuse
Ame anonyme
Errante et silencieuse
Oh ! Oh ! Tourmenté
Oh ! Oh ! Dépouillé
Exigeant l’immortalité
Et refusant de retourner
Peu à peu vers la face cachée
De la nuit 

Vers l’autre monde
Dans le dernier taxi
Les infos grondent
Et le temps s’obscurcit
Oh ! Oh ! Tourmenté
Oh ! Oh ! Torturé
Exigeons l’immortalité
Et refusons de retourner
Peu à peu vers la face cachée
De la nuit 

Oh ! Le vent se lève
Au large des galaxies
Et je dérêve
Dérive à l’infini
Oh ! Oh ! Tourmenté
Oh ! Oh ! Torturé
Exigeons l’immortalité
Et refusons de retourner
Peu à peu vers la face cachée
De la nuit 

.

https://youtu.be/ki48gDpPk_0

11 réflexions sur “Animal en quarantaine

  1. Troublante comme chanson , un texte qui colle avec a période la Toussaint.
    Pourtant, selon qu’on soit ou non optimiste, selon qu’on croit en la vie ou pas, que nous vivions à fond le moment présent ou non, nous ne verrons pas la nuit de la même façon.
    Sa face cachée, cette face cachée de la nuit que craignent certains, nous l’imaginerons plus claire, pleine d’heureuses surprises et sources de rêves.
    Alors nous ne serons ni torturés ni tourmentés car chaque moment vécu à fond au présent sera un moment d’éternité que nous serons en train de nous bâtir.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s