… A l’heure où sur la mer le soir silencieux …

.

Les étoiles éteintes

.

… A l’heure où sur la mer le soir silencieux

Efface les lointaines voiles,

Où, lente, se déploie, en marche dans les cieux,

L’armée immense des étoiles,

.

Ne songes-tu jamais que ce clair firmament,

Comme la mer a ses désastres ?

Que, vaisseaux envahis par l’ombre, à tout moment

Naufragent et meurent des astres ? […]

.

.

❤️ Auguste DORCHAIN ❤️

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s