Le Langage de l’Eventail

.

Au XVIIIe siècle

.

Bailler derrière son éventail : va-t-en, tu m’ennuies

.

Lever l’éventail vers l’épaule droite : je te hais

.

Abaisser l’éventail fermé vers le sol : je te méprise

.

Effleurer son œil droit de son éventail fermé : quand te verrai-je ?

.

Faire signe vers soi de l’éventail fermé : j’ai tout le temps envie d’être avec toi

.

Menacer de l’éventail fermé : ne sois pas trop audacieux

.

Soulever l’éventail de sa main droite: m’es-tu fidèle ?

.

Cacher ses yeux derrière son éventail : je t’aime

.

Proposer un éventail : tu me plais beaucoup

.

Dissimuler son oreille gauche sous son éventail fermé : ne dévoile pas notre secret

.

Porter l’éventail à son cœur : je t’appartiens pour la vie

.

Refermer très lentement son éventail : j’accepte tout

.

Publicités

13 réflexions sur “Le Langage de l’Eventail

  1. Je connaissais le langage des fleurs mais j’ignorais que les dames d’autrefois envoyaient des messages discrets par le biais de leur éventail. Fort ingénieux et de grande casse !
    Et celle qu’on voit sur cette image, que dit-elle finalement ? Apparemment, cette dame porte l’éventail à son cœur… Me trompe-je ?

    J'aime

  2. 🙂 Voila un bien joli code, qui hélas n’est plus d’actualité. Les femmes avaient de beaux artifices fut un temps, j’aime beaucoup cette façon de communiquer, je la trouve délicate 😉
    A bientôt ideelle !
    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s