Sur un Éventail …

.

Sur un éventail

.

J’écris ici ces vers pour que, le soir, songeant

A tous les rêves bleus que font les demoiselles,

Vous laissiez sur vos yeux, placides lacs d’argent,

Tournoyer ma pensée et s’y mouiller les ailes.

.

Peut-être, près de vous assis, se rengorgeant,

Quelque beau cavalier vous dit des choses telles,

Qu’à votre indifférence une fois dérogeant

Vous laisseriez faiblir vos froideurs immortelles.

.

Mais sur votre éventail, voici que par hasard

Incertain et distrait tombe votre regard ;

Et vous lisez mes vers dont pâlit l’écriture,

.

Oh ! ne l’écoutez pas celui qui veut ployer

Votre divinité froide aux soins du foyer

Et faire de Diane une bourgeoise obscure !

.

❤️ Charles CROS ❤️

.

Publicités

7 réflexions sur “Sur un Éventail …

  1. Joli portrait d’une femme désirée mais idéalisée au point de ne pas vouloir la conquérir pour en garder une image parfaite et divinisée.
    Il y a dans cet écrit une sorte de soumission d’un homme amoureux face à celle qu’il porte aux nues.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s