BUDAPEST

Petit Voyage ?

Le Boudoir d'Idéelle

.

.

BUDAPEST

.

On ne sait pas quoi faire pour arrêter les flux alors on décide de stopper les trains …

.

Les locomotives s’interrompent

elles s’essoufflent et se garent

les familles s’assoient au bord des quais

leurs jambes se replient

leurs fesses s’affalent

leurs muscles s’affaissent

les bénévoles arrivent avec de l’eau

les militaires arrivent avec des fusils d’assaut

les journalistes arrivent avec des appareils photo.

.

La gare se transforme en antichambre

une antichambre

c’est le contraire d’une chambre

les enfants piaillent

les adultes cherchent des toilettes

à la porte des toilettes

une femme leur demande un euro

pour aller aux toilettes

elle était déjà là avant que le premier mur ne tombe

celui qui faisait que dans son pays

ils étaient du mauvais côté du mur

alors que maintenant

ils sont du bon côté du mur

mais quel que soit le côté du mur où on…

Voir l’article original 33 mots de plus

Publicités

4 réflexions sur “BUDAPEST

  1. Un poème fort bien écrit qui dénonce l’inhumanité de ceux qui, en Hongrie, font la chasse aux migrants sans tenir compte des Droits de l’Homme et des conventions européennes qui furent acceptées et signées pour adhérer à l’Union européenne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s