… bienséance pourrait faire loi …

.

.

Frôler tes seins

.

.

Point je n’ose laisser errer de désir mes doigts,

Car bienséance pourrait faire loi.

En rêve certes elles font légion,

Un jour peut-être caresses se feront,

.

.

Mes yeux te caressent avec douceur,

Mon cœur palpite au désir de caresser,

De frôler tes seins avec sensualité,

De vivre cet instant de bonheur.

Mais quel bonheur d’être à tes côtés.

Ta douceur, ton égard, ta gentillesse,

Tant de choses en toi sont liesse.

Nos âges ne peuvent plus trop rêver,

.

.

Je ne sais quel sens donner à ce désir,

A cette envie qui me brûle les sens.

Mes rêves te mirent avec élégance.

Je te regarde, habité d’un tendre plaisir.

.

.

❤️ Robert DEROM ❤️

.

.

Marc Chagall

LES AMOUREUX AU BOUQUET, ÉTÉ

5 réflexions sur “… bienséance pourrait faire loi …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s