Tu es l’inné et même l’idée de mon idéal …

.

.

J’adore savoir que tu vas bien

J’adore te savoir sans mal de chien

J’adore t’entendre me raconter ta vie

J’adore t’attendre, jamais je ne m’ennuie

Je peux trainer dans tes parages

.

.

Pendant des heures rester l’otage

De la patience où tu me figes

J’adore même quand tu me diriges

Et sache que cela m’aide un peu

A vivre, et peut-être encore mieux

Car si maintenant mon cœur résiste

C’est parce qu’il sait que tu existes

.

.

J’adore l’espoir que tu fais naître

J’adore toujours te voir et te reconnaître

J’adore le temps seul avec toi

J’adore les vents qui te ramènent à moi

J’adore ta voix, ta peau, ta bouche

Tes mots, tes doigts pas trop farouches

Tes peurs paniques et tes vertiges

Tous les caprices que tu m’infliges

J’adore les mers où tu dérives

Toutes les minutes dont tu me prives

.

.

Car j’adore chacune des secondes

Que la chance m’accorde dans ton monde

Tu es l’aile et l’évidence et sans égal

Tu es l’inné et même l’idée de mon idéal

Mon bien précieux, mon plus intime

Mon ciel, mon feu, mon but ultime

.

.

J’adore savoir que tu vas bien

J’adore te savoir sans mal de chien

J’adore savoir que tu vas bien

J’adore le sens que tu donnes à mon existence.

.

.

Publicités

14 réflexions sur “Tu es l’inné et même l’idée de mon idéal …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s