Elle attend là, inlassablement …

.

.

Elle attend ….

.

.

Elle attend là, inlassablement,

Que la vague l’emporte,

Qu’on lui ouvre la porte.

Etat d’esprit libre, paisible, serein,

Le vent lui caresse les seins.

Elle rêve, elle rêve bien éveillée,

Que le Bonheur immense

Lui apporte à outrance

Une fièvre des plus intense.

Son corps nu sur la Terre,

La tête en haut, les yeux en l’air…

Elle attend patiemment, le Va et Vient de son amant.

.

.

❤️ Véronique Galvao ❤️

.

.

Publicités

6 commentaires sur “Elle attend là, inlassablement …

  1. loisobleu dit :

    Plus que le tremblement de sa gorge
    Ses seins se libérant d’eux-mêmes
    Courraient aux mains de l’amant
    Se tenir blottis !
    N-L – 13/11/17

    Aimé par 2 people

    • loisobleu dit :

      Liberté tactile
      pour une foi
      la phalange
      n’est franquiste
      Sans dictature l
      et en l’absence de frères ennemis
      les dix sont de la partie
      Vive l’amour pour les deux mains !

      Merci Les mains flâneuses
      N-L – 17/11/17

      Aimé par 1 personne

  2. Trigwen dit :

    Jolie façon de parler de l’attente de l’Amour. Mais est-ce un amour qui se concrétisera ? On sent une certaine tristesse derrière ces vers.

    Aimé par 1 personne

  3. Très beau partage, je ne connaissais pas, merci ideelle !
    🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s