« Plus je vis parmi les artistes, plus je suis convaincu qu’ils sont des imposteurs… »

.

.

5 novembre 1928

.

.

Vos deux lettres annonçant un arrêt possible des activités à la S.A. ne m’ont pas surpris. Plus je vis parmi les artistes, plus je suis convaincu qu’ils sont des imposteurs du moment qu’ils ont le moindre succès.

.

.

Ceci veut dire aussi que tous les chiens autour de l’artiste sont des escrocs. Si vous voyez l’association qu’il y a entre les imposteurs et les escrocs, comment êtes-vous en mesure de conserver quelque espèce de foi (et en quoi) ?

.

.

Ne me donnez pas quelques exceptions qui justifieraient une opinion plus clémente au sujet du « petit jeu de l’art » tout entier.

À la fin, on dit qu’une peinture est bonne seulement si elle vaut « tant ». Elle peut même être acceptée par les « saints » musées. Et autant pour la postérité.

S’il vous plaît, redescendez sur la terre et si vous aimez quelques peintures, quelques peintres, regardez leur travail mais n’essayez pas de changer un escroc en honnête homme ou un imposteur en fakir.

.

.

Ceci devrait vous donner une indication de la sorte d’humeur dans laquelle je suis. En train de remuer les vieilles idées de dégoût.

.

.

Mais c’est seulement à cause de vous.

J’ai perdu tellement d’intérêt (tout intérêt) dans la question que je n’en souffre pas. Vous, vous en souffrez encore.

[…]

.

.

Voir N.Y. est toujours un plaisir mais trop cher et ce même si on vous paie pour que vous veniez.

.

.

Je vais écrire encore. Bientôt

.

.

Bien affectueusement

.

.

Marcel Dee.

.

.

31 réflexions sur “« Plus je vis parmi les artistes, plus je suis convaincu qu’ils sont des imposteurs… »

  1. Avec Katherine Dreier, je suppose. Elle l’a bien aidé financièrement, dont 1000 $ pour sa dernière composition à l’huile en 1918. Le marché de l’art n’était pas si différent à l’époque, il y a toujours eu spéculation sur certains artistes. Marcel Duchamp était un visionnaire d’une rare intelligence, il a travaillé sans en avoir l’air durant sa vie entière avec une audace incroyable et sans gagner grand chose. Ses commentaires sur l’art sont toujours pertinents. Oui, l’imposture existe dans l’art comme partout ailleurs (pourquoi en serait-il autrement?), mais elle n’est pas toujours là où l’on croit la percevoir. C’est bien là une des controverses sur l’art contemporain. Merci pour cette lettre.

    Aimé par 1 personne

  2. « Peu de gens comprennent aujourd’hui que même si quelque chose est vrai, son contraire peut également être affirmé au même moment avec autant de validité.

    Les vérités absolues n’existent pas.

    Nous creusons dans un objet de la nature et en extrayons ses trésors cachés et ses sagesses les plus secrètes; nous nous retournons, creusons à un autre endroit et le contraire se présente à nous avec autant de validité. »

    [Rudolf Steiner]

    Aimé par 1 personne

  3. La révolte peut laisser dire des mots n’exprimant pas ce qui les motivent. Le fond de ton propos je le partage à plus de 100%. J’en sais tout sur le vif et tu le sais. L’imposture règne en maître dans le monde artistique toutes disciplines confondues. Ce qui t’a servi de point de départ est une « bricole » aujourd’hui. Si les choses ont bien débutées à l’époque de Duchamp, quand il en a parlé il était loin de pouvoir imaginer ce que le milieu artistique est devenu aujourd’hui.La question se pose d’abord au plan philosophique. L’âme de l’art est à l’image de la conduite humaine actuelle. Probablement l’a-t-elle devancé comme c’est son rôle. Il n’y a plus qu’un seul leitmotiv : la spéculation. Et là je parle bien sûr au plus haut niveau. Ajoute à cela le temps des loisirs initié à la fin des 30 glorieuses, sous la conduite d’une politique démagogique et impossible de s’y retrouver en Art. L’amateur se prenant pour un pro, sans en avoir les inconvénients. Bref, se tromper de cible ne ferait qu’enliser les choses un peu plus. Notre époque n’a plus le respect de la compétence. Ce qui interdit d’avoir un point de vue éclairé. Il n’y a qu’une seule vérité, qui se fait rare, c’est la communication émotive. Je suis con mais honnête. Alors tu n’as rien à craindre d’une prétention inexistante. J’ai des stigmates incontestables, mais rien d’un « stigmatiseur ». Bien au contraire !
    N-L – 28/10/17

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton commentaire, que j’apprécie à sa juste valeur, comme à chaque fois, comme tu le sais d’ailleurs … et je suis soulagée d’avoir été comprise … Aucun de mes propos de T’était destiné, mon ras-le-bol va ailleurs … je t’embrasse 😘

      Aimé par 1 personne

      • Quel bonheur de pouvoir dire MERCI, sans que rien n’altère le sens de cette marque de ressenti. Mon Idéelle, car je ne sais pas comment je pourrais ne pas partager avec Toi dès lors que tu te manifestes du fond de ta personne.
        L’expo en cours, m’apprend beaucoup. Ce que j’y présente reçoit un chaleureux accueil des visiteurs. De longs dialogues avec une majorité d’entre eux viennent éclairer la pensée qui a présidé à mon travail 2017. Une année de désespoir en bien des domaines pour moi. Où en fin de compte plutôt que de taper dedans, j’ai suivi un courant serein. La lumière qui compte, voilà ce qui s’est établi. Une lumière dans laquelle tu mets plus que ta présence. Alors où, pourquoi, comment aurais-je pu être d’un avis contraire au tien dans le billet dont s’agit.
        Je vais poursuivre, ne pas m’arr^ter, il faut être actif quand on aborde tout ce qui touche à l’amour.
        Je t’embrasse lucidement ardent.

        Aimé par 1 personne

      • Je suis enchantée de lire que ton exposition reçoit tout l’intérêt qu’elle mérite, et que surtout elle t’entraîne à continuer sur le « courant serein » que tu as choisi de suivre 😍

        Aimé par 1 personne

      • C’est la suite logique pour aller droit dans la ligne de Sa Promesse. La quête passe par un ensemble de contraires à son bonheur. Tant qu’on a pas pu les surmonter, la logique veut qu’on soit en révolte. Mais la révolte ne peut s’installer comme un état. Sinon c’est le mur. L’Art est un exutoire activé par une révolte contrôlée. Il a nos deux facultés : créative et épuration. L’équilibre en fera naître ou mourir. Ne sors surtout pas du sujet que tu as abordé. Je veux dire, restes y centrée, à l’abri de ce qui consacre platement. Tu as la capacité pour ça. Nous sommes entourés de personnes que la frime repoussé. C’est tout le sens de notre traversée. La Vie le vaut autrement mieux qu’un produit l’orée Halles…
        ❤️😍❤️😍❤️

        Aimé par 1 personne

      • Un bonheur de voir comment cette machine s’autorise à écrire. Si on y ajoute ses propres fautes on touche au sommet.
        Au lieu d’épuration il faut lire épurative
        Rendons- lui la grâce qu’elle mérite en Nous réunissant.
        ❤️👄❤️

        Aimé par 1 personne

  4. Je me moque totalement du fait qu’un artiste soit côté ou nom, qu’il soi tout d’un coup à la mode parce que lancé par des bobos snobs ou des nouveaux riche qui veulent suivre un certain mouvement.
    Pour moi, un artiste est celui qui va me faire vibrer au premier regard, un homme ou une femme dont je vais regarder l’oeuvre et me laisser une sensation positive. Je possède quelques tableaux et lithographies chez moi (Hilaire, Brayer, Moretti, Toffoli, Hemeret, Dali) qui sont accrochés aux murs et non remisés dans un coffre.
    Ces tableaux et leurs auteurs ne sont énormément côtés, certains sont un déclenché une émotion chez mi au premier coup d’oeil.

    Aimé par 1 personne

    • Tu as effectivement terminé ton commentaire en exprimant le contraire de ce qui fait ma réponse, j’en avais pleinement conscience, mais les 3/4 restants portent justement sur ce qui fait que je t’ai répondu de la sorte …

      J’aime

      • La richesse de l’échange tient dans l’avis qui peut différer. C’est la base de ce qui peut conduire à construire . Cela implique une objectivité réciproque. Ce qui me blesse est étranger à ta démarche de fond. Mais si je la devine, il m’est loisible de voir qu’elle disparaît dans un détournement que tu ne n’as voulu. Je n’ai rien du « peintre »
        Dans ce débat, mais tout de l’artiste. Celui qui défend le droit d’expression dans lequel n’intervient pas mon goût personnel. Faut-il être plus précis pour exprimer ma pensée en ce qui te concerne ?

        Aimé par 1 personne

      • Non, ce n’est absolument pas nécessaire, tout comme tu sais très bien ce que je pense également.
        Comme je l’ai déjà écrit, mon partage visait un milieu artistique ou l’égo de la majorité nuit à l’oeuvre elle-même … Aujourd’hui, grand nombre d’ « artistes » se sont auto-proclamés, sans en avoir la légitimité … et fort de ce statut écrasent les « profanes », les justes « passionnés » …. L’injustice, la bêtise me revolteront jusqu’à mon dernier souffle !

        J’aime

  5. http://www.zones-subversives.com/2014/09/la-vie-artistique-de-marcel-duchamp.html

    La liberté de penser est la base même de ma conduite. On ne peut pas dire son point de vue, ON LE DOIT. Ceci je l’applique à longueur de temps et depuis longtemps. Mais il faut aussi parler en connaissance de cause. Surtout lorsqu’on aborde un sujet aussi grave que celui de l’imposture et qu’on l’associe au statut d’artiste. Imagine un instant la dérive inévitable dans laquelle une fois de
    plus internet entraine des millions d’individus totalement profane du sujet. Le cas Duchamp est déjà quasiment incompréhensible pour les initiés, alors s’y aventurer sans autre recul qu’une lecture au passage est plus qu’imprudent. L’imposture artistique bien entendu qu’elle est existante, seulement c’est rarement le public qui s’en plaint. Il en est d’abord le soutien principal.
    Voilà pourquoi j’ai été blessé par cet article, auquel tu as raison j’étais bien loin de m’attendre. Parce que ce n’est pas ce que tu as pu pensé qui me fait mal, c’est tout le cortège d’erreurs qu’il va entraîné, en dehors de ton intention. La liberté c’est pas provoquer c’est dire la vérité.
    Je suis un con et je le dis.
    N-L – 27/10/17

    Aimé par 1 personne

    • L’artiste n’est pas QUE peintre, et c’est en l’occurence une autre «spécialité » qui m’a fait réagir … je ne pense pas être une idiote, et je suis convaincue que les personnes qui liront et commenteront cette lettre ne le seront pas non plus.
      Je ne vois pas en quoi cet article peut TE blesser, et surtout laisse « les profanes » que nous sommes s’exprimer avant d’émettre un tel avis !
      Je suis également la première à reconnaître mes lacunes, mes erreurs, et ce sans aucune honte ! Je ne suis pas Duchamp, je n’agis pas par provocation, et j’ai au contraire, senti de la Vérité dans ses mots.
      Je suis, et tu le sais parfaitement, attachée à la Liberté et au Respect de l’Autre, je ne suis qu’une main tendue qui refuse de stigmatiser … Alors je suis sincèrement désolée si la publication de cette lettre t’a blessé, mais il me semblait nécessaire de le faire !

      J’aime

  6. Imposture et gloire vont dans un système où on vous juge au premier regard. Nous sommes tous pris dans une mécanique vicieuse, une société qui apprécie peu l’individu mais pousse à l’individualité. Merci pour votre coup de gueule, ce genre de choses aide bien à se remettre en question quand il y en a besoin…

    Aimé par 1 personne

      • Certains artistes ont justement pensé que, en simple exemple, un carré blanc sur fond blanc dénoncerait l’hypocrisie de ce système… ils n’en sont devenus que d’autres fossoyeurs, qui se servent de leur expression pour le moins inattendue seulement afin de grimper les échelons. Nous ne sommes pas assez ouverts les uns aux autres, le problème est de fond.
        Merci pour votre partage ideelle, il n’existe pas assez de textes, et pas assez de personnes à les citer pour nous permettre de toujours garder ces messages à l’esprit. Alors, quand au moins quelques personnes le font, c’est un bonheur

        Au plaisir de vous relire

        Aimé par 1 personne

  7. ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
    N-L – 27/10/17

    Aimé par 2 personnes

    • Dans la série Correspondance … il faut rentre à Duchamp ce qui appartient à Duchamp … et surtout prêter attention à son propos, qui est loin d’être ridicule ! Je publie en fonction de mon ressenti, et, en l’occurence, je n’oublie pas que l’Imposture est loin d’être un privilège réservé aux artistes….

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s