Le ventilateur au plafond…

.

.

.

.
Le ventilateur au plafond…
.

.
Énergie régulière pour rythme régulier…

Sans se lasser les palmes du ventilateur tournent 

[et brassent…

Discret et hypnotique ronronnement dénué de charme…

Pesanteur troublée par un étroit faisceau de lumière

Révélant la présence tournoyante de poussière…

Puis du cœur de cette ambiance on oublie tout le vacarme

De l’extérieur et elle devient comme une cuirasse

Dont insensiblement on se retrouve prisonnier…
.

.
Ainsi va la vie battue par les palmes des habitudes…

Dans le ronron d’un train-train se passe notre quotidien…

Certains jours une lucide lumière le traverse

Porteuse de réminiscences que l’on croyait enfouies

Et qui nous ont émues et fait vibrer dans une autre vie…

Bien avant que la ‘réalité’ tombe telle une herse

Qui nous coupe du rêve décrié déclaré malsain…

Alors on rentre dans le moule habillé de solitude…
.

.
Combien de solitudes vont sans aller en RER

Résignées et brisées par une course qu’alimentaire

Entretenue voulue par un système qui ‘pompe l’air’

Au sein d’anonymes mégalopoles inhospitalières

Où l’argent devient un carburant pour moulin à prières…
.

.
S’ouvre la soupape du jardin secret des nostalgies

Fleuri de « Tu te souviens » « C’était bien » dénués

[de souci…

Mais quand devant le miroir on voit son regard affadi

Le temps de quelques courts instants larmoyants on réagit

Le ventilateur s’arrête et l’on se dit « Putain de vie ! »…
.

.
❤️ Sans PLUMOT ET SA POUSSIERE ❤️
.

.

Publicités

13 commentaires sur “Le ventilateur au plafond…

  1. loisobleu dit :

    Enfin le respire revient. Quand les mots collent on sort de glu. Embarquement immédiat ça décolle et juste sans quitter la cible. Comme quoi comprendre les Autres, rend facilement les choses bien plus simples, plutôt que de suivre son idée à soi.
    J’aime énormément l’écriture de Sans PLUMOT ET SA POUSSIERE. Elle est fine, perspicace et bien dans le mouvement du réveil actuel. Le bon choix mon Idéelle, n’en rougis pas….j’ai une surprise pour Toi.
    N-L – 28/06/17

    Aimé par 1 personne

  2. loisobleu dit :

    L’ombre sortie de la prise
    lumière qui s’allume
    Quelque entrées fraîches suivent la corniche
    la rosace du plafond fait vitrail
    Je vois un rêve
    où vit Chagall
    au plafond de l’Opéra.
    N-L – 28/06/17

    Aimé par 2 people

  3. loisobleu dit :

    Et ce qu’il pleut
    Le tant fée❤️😍❤️😍❤️

    Aimé par 1 personne

  4. loisobleu dit :

    Et ça me bat l’aine …
    N-L

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s