Olympe de Gouges : Bio Express ! 

Je vous laisse découvrir, ou RE-découvrir … 😉
.

.

Publicités

18 commentaires sur “Olympe de Gouges : Bio Express ! 

  1. Farid Abidi dit :

    Partout dans le monde, les femmes subissent discriminations et violences. Dans de nombreux États les discriminations sont inscrites tant dans le droit pénal que dans le droit civil relatif au mariage, à l’héritage ou encore à la propriété. Mais même dans les pays où les femmes ont pu obtenir une égalité en droit, celle-ci est souvent illusoire dans la pratique. Dans les instances publiques de décision, les femmes demeurent largement sous-représentées.

    Aimé par 1 personne

  2. loisobleu dit :

    L’HOMME ET LA FEMME

    L’homme est la plus élevée des créatures;

    la femme est le plus sublime des idéaux.

    Dieu a fait pour l’homme un trône;

    Pour la femme un autel.

    Le trône exalte;

    L’autel sanctifie.

    L’homme est le cerveau,

    La femme le coeur.

    Le cerveau fabrique la lumière;

    Le coeur produit l’Amour.

    La lumière féconde;

    L’Amour ressuscite.

    L’homme est fort par la raison;

    La femme est invincible par les larmes.

    La raison convainc;

    Les larmes émeuvent.

    L’homme est capable de tous les héroïsmes;

    La femme de tous les martyres.

    L’héroïsme ennoblit;

    Le martyre sublime.

    L’homme a la suprématie;

    La femme la préférence.

    La suprématie signifie la force ;

    La préférence représente le droit.

    L’homme est un génie,

    la femme un ange.

    Le génie est incommensurable;

    L’ange indéfinissable.

    L’aspiration de l’homme, c’est la suprême gloire;

    L’aspiration de la femme, c’est l’extrême vertu.

    La gloire fait tout ce qui est grand;

    La vertu fait tout ce qui est divin.

    L’homme est un Code;

    La femme un Evangile.

    Le Code corrige;

    L’Evangile parfait

    L’homme pense;

    La femme songe.

    Penser, c’est avoir dans le crâne une larve;

    Songer, c’est avoir sur le front une auréole.

    L’homme est un océan;

    La femme est un lac.

    L’Océan a la perle qui orne;

    Le lac, la poésie qui éclaire.

    L’homme est un aigle qui vole;

    La femme est le rossignol qui chante.

    Voler, c’est dominer l’espace;

    Chanter, c’est conquérir l’Ame.

    L’homme est un Temple;

    La femme est le Sanctuaire.

    Devant le Temple nous nous découvrons;

    Devant le Sanctuaire nous nous agenouillons.

    Enfin:

    L’homme est placé où finit la terre;

    La femme où commence le ciel

    Victor Hugo

    Tu vois lui, Victor, crée un postulat faisant non pas la différence en droits, mais la différence complémentaire, à laquelle j’adhère et qui laisse la porte grande ouverte, sans fracas, dans la décence du respect de l’Autre.
    N-L – 16/06/17

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s