La bourgeoisie des sensations

.

.

 

La Bourgeoisie Des Sensations – Calogero
.

.
Il y a toi et moi 

Et le désir que t’a pour elle 

Le problème c’est que je ne sais plus pour qui de nous deux tu te fais belle 

Tu dis que mon amour reste 

Mais que tu te sens infidèle 

Ça se voit tout de suite que malgré toi ces airs de femme te donne des ailes 
.

.
Tu dis que tu vis la bourgeoisie des sensations 

Jamais choisir entre homme et femme ça a peut être du bon 

Le truc qui cloche chez moi c’est que mon cœur est à toi 

Et te savoir nue dans ces bras je ne supporterais pas 
.

.
C’est vrai que j’ai choisi 

De t’aimer sans savoir 

Si de l’homme ou la femme le corps tu voulais avoir 

C’est vrai que je t’ai aimé toujours sans faire d’histoire 

Sans chercher de pourquoi je gardais quand même espoir 
.

.
Tu dis que tu vis la bourgeoisie des sensations 

Jamais choisir entre homme et femme ça a peut être du bon 

Le truc qui cloche chez moi c’est que mon cœur est à toi 
Et te savoir nue dans ces bras je ne supporterais pas 
.

.
J’étais le premier gars, et au fond j’aimais ça 
Penser qu’avant moi dans ton cœur aucun homme n’avait fait de dégâts 

Mais je n’aurais jamais cru 

Qu’une simple histoire de cul 

Allait menacer tous ces projets qu’on avait en vu 
.

.
Tu dis que tu vis la bourgeoisie des sensations 

Jamais choisir entre homme et femme ça a peut être du bon 

Le truc qui cloche chez moi c’est que mon cœur est à toi 

Et te savoir nue dans ces bras je ne supporterais pas 
.

.
Tu dis que tu vis la bourgeoisie des sensations 

Jamais choisir entre homme et femmes ça a peut être du bon 

Qu’elle te fasse de l’effet ça, je ne te changerais pas 

Entre elle et moi…faudra faire un choix.
.

.

Publicités

4 commentaires sur “La bourgeoisie des sensations

  1. loisobleu dit :

    Texte labyrinthique plein de pistes pour suivre le chemin d’amours où les sexes sont pris dans la tourmente d’une double attirance hétéro-homo. Du vrai Calogéro, où le profond du coeur et du cérébral se confondent.bravo. Ceci n’est pas simple à comprendre et certainement encore moins à tolérer.Une puissante étude de moeurs. sur le fil du rasoir de la tolérance.
    N-L

    Aimé par 1 personne

    • ideelle dit :

      Du Calogéro oui, du vrai, tout ce que j’aime

      Aimé par 1 personne

      • loisobleu dit :

        Ce chanteur a une rareté qui l’honore. En dehors du fait d’avoir l’honnêteté de se déclarer tel qu’il est, ce qui est déjà beau en soi, il écrit sur le fond des choses. C’est profond sans être intello et bien loin de beaucoup de paroles creuses de ses contemporains. Je te refais le bravo, tu le mérites encore.
        N-L

        Aimé par 1 personne

      • ideelle dit :

        Merci ❤️ J’aime pouvoir partager ce qui m’est vrai, cher, ce qui sonne juste … Une façon de dire l’intime sans empièter sur la Liberté de penser de l’Autre, des Autres, sans les blesser tout en restant entière …

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s