Sieste (2)

.

.
Sieste
.

.
La sombre forêt, où la roche

Est pleine d’éblouissements

Et qui tressaille à mon approche,

Murmure avec des bruits charmants.
.

.
Les fauvettes font leur prière ;

La terre noire après ses deuils

Refleurit, et dans la clairière

Je vois passer les doux chevreuils.
.

.
Voici la caverne des Fées

D’où fuyant vers le bleu des cieux,

Montent des chansons étouffées

Sous les rosiers délicieux.
.

.
Je veux dormir là toute une heure

Et goûter un calme sommeil,

Bercé par le ruisseau qui pleure

Et caressé par l’air vermeil.
.

.
Et tandis que dans ma pensée

Je verrai, ne songeant à rien,

Une riche étoffe tissée

Par quelque Rêve aérien,
.

.
Peut-être que sous la ramure

Une blanche Fée en plein jour

Viendra baiser ma chevelure

Et ma bouche folle d’amour.
.

.
❤️ Théodore de BANVILLE ❤️
.

.

( Tableau XIX° siècle : la sieste du Fagottier, HST Vieil homme en sous bois) 

Publicités

7 commentaires sur “Sieste (2)

  1. loisobleu dit :

    Les siestes sont des fées salutaires
    qui traversent l’ajourné
    pour remettre à l’heur
    d’un doux frôlement la mèche éteinte
    brin de cou qui parfume d’un baiser sous le lobe.
    N-L – 26/05/17

    Aimé par 1 personne

  2. loisobleu dit :

    Et pendant ce tant là,
    Sous les yeux clos
    Le papillon bleu
    Reste ouvert
    À toute proposition 🦋
    N-L

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s