Autre couverture …

.

.
Quatrième de couverture – Vincent Delerm
.

.
23 juillet, Paris s’éteint

Et sur le Quai des Grands Augustins

Nous tournons les pages à l’improviste

Devant l’étalage d’un bouquiniste

Je ne vous connais pas, je vous frôle,

Là sur le Quai, épaule contre épaule.

Nous jetons en même temps un oeil sur

Les quatrièmes de couverture.
.

.
Une biographie de Signoret

Voilà le genre de choses qui vous plaît.

Un storyboard de Fellini

Le genre de truc qui vous fait lever la nuit.

Je vous devine à Juan-les-Pins

Un Press-Pocket entre les mains

Emportez-vous à Maisons-Laffite

Ce Boris Vian en 10/18?

Je connais bien votre poignet

Je connais vos mains, votre bracelet.

J’aime la manière dont vous reposez

Tristan Corbière sur le côté

Qu’allez-vous donc penser de moi si

J’attrape en rayon « Les années Platini »?

Finalement, je préfère me rabattre

Sur la NRF de 54
.

.
300 pages sur la guerre d’Espagne

Le genre de chose qui nous éloigne

Un vieux Sempé en Livre de poche

Le genre de truc qui nous rapproche

Guide du Routard du Sri Lanka

Dieu soit loué, on ne se connaît pas.

Hitchkock-Truffaut : les « Entretiens »

Nous avons tant de choses en commun. .
.

.
23 juillet, Paris s’éteint

Et sur le Quai des Grands Augustins

Nous tournons les pages à l’improviste

Devant l’étalage d’un bouquiniste

Je ne vous connais pas, je vous frôle,

Là sur le Quai, épaule contre épaule.

Sur les quatrièmes de couverture

Nous cherchons la même aventure.

Sur les quatrièmes de couverture…
.

.

Publicités

15 commentaires sur “Autre couverture …

  1. […] via Autre couverture … — Le monde est dans tes yeux … […]

    Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Je ne connaissais pas, j’aime beaucoup. Bonne soirée bisous MTH

    Aimé par 1 personne

  3. Trigwen dit :

    Les amateurs de livres par leur amour de la lecture sont portés à imaginer et se mettre à la place des héros de romans.
    Lui, voit cette femme, et, en bon amoureux des livres, imagine cette femme et ce qu’ils pourrait faire ensemble seulement à travers le choix des livres qu’elle choisit et feuillette.
    Un frôlement, une certaine proximité dans le silence et l’imagination le poisse à être dans le fantasme.
    Joliment décrite que cette rencontre qui n’a pas eu lieu.

    Aimé par 1 personne

  4. et parfois aussi tomber sur l’auteur improbable ,déstabilisant;L’autre jour suis revenue avec L’Iguane de Anna Maria Ortese.Italienne.J’ai du m’accrocher et en définitive suis ravie. L’impression d’avoir appris à lire autrement;;;.Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • ideelle dit :

      Un livre que je ne connais pas …. mais j’ai déjà connu cette sensation … et c’est vrai que l’on a alors impression étrange d’avoir découverr un trésor, tant en soi qu’à travers le livre 😊

      J'aime

  5. roijoyeux dit :

    Sempé, années Platini, Hitchcock Truffaut… Vicent Delerm s’entendrait bien avec ma mère !

    Aimé par 1 personne

  6. roijoyeux dit :

    hi hi justement elle nous y a amenés avec mon frère quand on était petits, c le quai des bouquinistes … Bon dimanche ideelle 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s