Le Réverbère

Le réverbère
.

.
Quand le jour met les voiles

Il ouvre ses quinquets

Et tapisse d’étoiles

Le ciel gris du pavé.

Sa lanterne magique

Inonde mes volets

D’un halo fantastique

Où Pierrot vient danser.

Mille et un sortilèges

Tournent autour de lui,

Indicible manège

Nimbé de féerie.

De janvier à décembre,

Sur les coups de minuit,

Il entre dans ma chambre

Puis s’assied sur le lit.

Il me parle en sourdine

De ses rêves secrets,

Des nuits tendres de Chine,

Des trottoirs de Broadway …

Et je me prends au piège

De ses envoûtements

Que l’aube sacrilège

Eteint en frissonnant.
.

.
❤️ Roberte Caron ❤️
.

.

Publicités

6 commentaires sur “Le Réverbère

  1. marie dit :

    Bonsoir , j’aime beaucoup ce poème Bisous et bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

  2. Georges 2679 dit :

    très joli texte et belle photo…Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  3. Très joli texte. Il aura éclairé ma fin de journée 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s