La Vie Idéale 

.

.

La vie idéale
.

.
a May 
.

.
Une salle avec du feu, des bougies, 

Des soupers toujours servis, des guitares, 

Des fleurets, des fleurs, tous les tabacs rares, 

Où l’on causerait pourtant sans orgies. 
.

.
Au printemps lilas, roses et muguets, 

En été jasmins, oeillets et tilleuls 

Rempliraient la nuit du grand parc où, seuls 

Parfois, les rêveurs fuiraient les bruits gais. 
.

.
Les hommes seraient tous de bonne race, 

Dompteurs familiers des Muses hautaines, 

Et les femmes, sans cancans et sans haines, 

Illumineraient les soirs de leur grâce. 
.

.
Et l’on songerait, parmi ces parfums 

De bras, d’éventails, de fleurs, de peignoirs, 

De fins cheveux blonds, de lourds cheveux noirs, 

Aux pays lointains, aux siècles défunts.
.

.
❤ Charles Cros ❤
.

.

Publicités

9 réflexions sur “La Vie Idéale 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s