Et puis vient l’indicible horizon …

.

.
Et puis vient l’indicible horizon …
.

.
Eh ! Oh ! Messieurs du ponton ! 

Allez venez donc faire front :

Femme à l’Amer, échouée,

Mutine à se saborder …. 
.

.
Et soudain, dans ce ciel éphémère

Une mouette semble se soustraire

Au vacarme plus qu’assourdissant

Du bruit d’un silence pesant …
.

.
Et puis vient l’indicible l’horizon

Cette vue à jamais sans fond

Où les bleus se confondent, 

Où mon âme vagabonde ….
.

.
Et puis, et puis mon radeau

Le plus misérable des vaisseaux

La plus modeste des navettes,

Afin de faire de l’ailleurs la conquête … !! 
.

.

*** Idéelle, le 28 février 2017 ***
.

.

14 réflexions sur “Et puis vient l’indicible horizon …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s