… Dans la bonne direction …

.

.
L’encadrement
.

.
Une jolie bordure entourant un motif

Sans rien d’ostentatoire et sans rien d’agressif 

Attire le visiteur et le retient captif

Un cadre un entourage c’est une sorte d’appât

En métal ou en bois ornementé ou pas 

Avec des angles droits ou tracé au compas

Il invite le regard à rester attentif 

Le cadre délimite il capte l’attention

Dirige le regard dans la bonne direction

Il dit au visiteur, et c’est là son devoir

Ne pars pas ailleurs j’ai là ce qu’il faut voir !
.

.
❤ Alain HANNECART ❤
.

.

Publicités

28 commentaires sur “… Dans la bonne direction …

  1. sofi dit :

    J’adore le poème 🙂 et l’idée du « cadre »
    Chez nous, au jardin ou dans la maison,
    j’ai joué avec ça …
    Merci Ideelle
    « Le monde est dans le cadre 😉 « 

    Aimé par 1 personne

  2. Michèle dit :

    ah oui… original 😍

    Aimé par 1 personne

  3. loisobleu dit :

    Grande question que je crois connaître sur le bout di doigt.
    Le cadre ne doit jamais apparaître lorsque qu’on est en recherche d’acquisition d’une oeuvre picturale.
    Il ne fait aucun doute qu’il peut être considéré comme son complémentaire, mais il peut aussi lui nuire. L’enfermement qu’il génère se révélant dans ce dernier constat.
    La mode du cadre suit le reste de ce qui la fait en tout.
    Personnellement je suis pour l’un comme pour l’autre, étant donné que si l’on se veut puriste en peinture, on dira qu’une oeuvre se passe de son clou mural, donc est partout chez elle posé par terre, donc pas besoin de cadre….
    Il faut ajouter que le cadre est un accessoire de musée. Jusqu’àprès la seconde guerre mondiale, pas un peintre n’encadrait en galerie, l’acquéreur achetait et se rendait ensuite chez un encadreur qui prenait la suite. Aujoud’hui ceci est fini.
    Mais le cadre est toujours l’accessoire étranger à l’oeuvre.

    N-L – 26/01/17

    Aimé par 2 people

    • ideelle dit :

      Je savais que ce poème t’inspirerair 😊😍

      Aimé par 1 personne

      • loisobleu dit :

        Et pour cause de ton p’tit-doigt ! Mais tu sais j’ai répondu en ce qui concerne « le cadre au premier degré. Normal, pour aller dans le vif du sujet. Ceci étant, le mien de p’tit-doigt, ne m’a rien caché de ce qui t’a conduit à évoquer le cadre. J’en suis ravi !
        N-L

        Aimé par 1 personne

      • loisobleu dit :

        Le cadre

        Comme un beau cadre ajoute à la peinture,
        Bien qu’elle soit d’un pinceau très vanté,
        Je ne sais quoi d’étrange et d’enchanté
        En l’isolant de l’immense nature,

        Ainsi bijoux, meubles, métaux, dorure,
        S’adaptaient juste à sa rare beauté ;
        Rien n’offusquait sa parfaite clarté,
        Et tout semblait lui servir de bordure.

        Même on eût dit parfois qu’elle croyait
        Que tout voulait l’aimer ; elle noyait
        Sa nudité voluptueusement

        Dans les baisers du satin et du linge,
        Et lente ou brusque, à chaque mouvement
        Montrait la grâce enfantine du singe.

        Charles Baudelaire

        On joue à pige on vole !
        N-L

        Aimé par 1 personne

      • ideelle dit :

        Pas mal non plus celui-ci 😉😍

        J'aime

  4. marie dit :

    Bon après-midi Bisous MTH

    Aimé par 1 personne

  5. Alain DELIBIE dit :

    Il est bien gentil ce Monsieur HANNECART, mais ce ne sont pas les quatre bouts de bois qui créent l’émotion, qui guident le lecteur, mais bien la composition de l’oeuvre qui la contient. Le Nombre d’Or bien appliqué, la position du sujet principal, les rappels, les seconds plans, tout ce qui le retient, qui l’oblige à ne jamais s’évader hors du cadre précisément. C’est comme dans la vie : les enjoliveurs et les apparences ne suffisent pas à montrer les beautés intérieures……

    Aimé par 2 people

  6. Georges 2679 dit :

    captivant en effet cet encadrement. bonne journée

    Aimé par 1 personne

  7. Pat dit :

    Je ne rentre pas dans le cadre…Encore faut-il comme dans un miroir, une fenêtre…du corps ou du regard…pouvoir se sauver quelque part…

    Aimé par 1 personne

  8. Alain DELIBIE dit :

    Je reviens ici tout penaud de n’avoir abordé le thème du « cadre » que sous un angle bassement matériel. En effet en tant que photographe plus technique qu’artistique j’ai zappé l’illustration du texte (le choix d’Ideele) par une oeuvre de Bill Mack, pour lequel, effectivement, le cadre est partie prenante de son travail. Que ceci ne nuise en rien à d’autres dialogues sympas….good day sun shine……..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s