Bon Week-end

.

.
Je vous souhaite à Tous un excellent week-end, et je vous laisse une petite citation pour l’accompagner 😊

.

.

“La vocation de l’homme est de prendre racine comme le chêne et non de voltiger comme le papillon.”

.

.
❤️ Emile Baas ❤️

.

.

Publicités

22 commentaires sur “Bon Week-end

  1.  » Bienheureux celui qui vole avec la liberté du papillon sans oublier les valeurs qui lui servent de racines le rendant fort comme un chêne. » de RollandJr St-Gelais

    J'aime

  2. loisobleu dit :

    Les Papillons

    De toutes les belles choses
    Qui nous manquent en hiver,
    Qu’aimez-vous mieux ? – Moi, les roses ;
    – Moi, l’aspect d’un beau pré vert ;
    – Moi, la moisson blondissante,
    Chevelure des sillons ;
    – Moi, le rossignol qui chante ;
    – Et moi, les beaux papillons !

    Le papillon, fleur sans tige,
    Qui voltige,
    Que l’on cueille en un réseau ;
    Dans la nature infinie,
    Harmonie
    Entre la plante et l’oiseau !…

    Quand revient l’été superbe,
    Je m’en vais au bois tout seul :
    Je m’étends dans la grande herbe,
    Perdu dans ce vert linceul.
    Sur ma tête renversée,
    Là, chacun d’eux à son tour,
    Passe comme une pensée
    De poésie ou d’amour !

    Voici le papillon ‘faune’
    Noir et jaune ;
    Voici le ‘mars’ azuré,
    Agitant des étincelles
    Sur ses ailes
    D’un velours riche et moiré.

    Voici le ‘vulcain’ rapide,
    Qui vole comme un oiseau :
    Son aile noire et splendide
    Porte un grand ruban ponceau.
    Dieux ! le ‘soufré’, dans l’espace,
    Comme un éclair a relui…
    Mais le joyeux ‘nacré’ passe,
    Et je ne vois plus que lui !

    II

    Comme un éventail de soie,
    Il déploie
    Son manteau semé d’argent ;
    Et sa robe bigarrée
    Est dorée
    D’un or verdâtre et changeant.

    Voici le ‘machaon-zèbre’,
    De fauve et de noir rayé ;
    Le ‘deuil’, en habit funèbre,
    Et le ‘miroir’ bleu strié ;
    Voici l »argus’, feuille-morte,
    Le ‘morio’, le ‘grand-bleu’,
    Et le ‘paon-de-jour’ qui porte
    Sur chaque aile un oeil de feu !

    Mais le soir brunit nos plaines ;
    Les ‘phalènes’
    Prennent leur essor bruyant,
    Et les ‘sphinx’ aux couleurs sombres,
    Dans les ombres
    Voltigent en tournoyant.

    C’est le ‘grand-paon’ à l’oeil rose
    Dessiné sur un fond gris,
    Qui ne vole qu’à nuit close,
    Comme les chauves-souris ;
    Le ‘bombice’ du troëne,
    Rayé de jaune et de vent,
    Et le ‘papillon du chêne’
    Qui ne meurt pas en hiver !…

    Voici le ‘sphinx’ à la tête
    De squelette,
    Peinte en blanc sur un fond noir,
    Que le villageois redoute,
    Sur sa route,
    De voir voltiger le soir.

    Je hais aussi les ‘phalènes’,
    Sombres hôtes de la nuit,
    Qui voltigent dans nos plaines
    De sept heures à minuit ;
    Mais vous, papillons que j’aime,
    Légers papillons de jour,
    Tout en vous est un emblème
    De poésie et d’amour !

    III

    Malheur, papillons que j’aime,
    Doux emblème,
    A vous pour votre beauté !…
    Un doigt, de votre corsage,
    Au passage,
    Froisse, hélas ! le velouté !…

    Une toute jeune fille
    Au coeur tendre, au doux souris,
    Perçant vos coeurs d’une aiguille,
    Vous contemple, l’oeil surpris :
    Et vos pattes sont coupées
    Par l’ongle blanc qui les mord,
    Et vos antennes crispées
    Dans les douleurs de la mort !…

    Gérard de Nerval

    Il y a l’effet pas pillons qui, s’adressant à l’homme, est bien, à sa peu noble et laide image, et la beauté du papillon qui en regard de l’homme est son exacr contraire…

    N-L – 07/01/17

    Aimé par 2 people

  3. Et pourquoi pas un papillon, après tout, quand on choisit de s’appeler « Idéelle » ?
    Le mot m’a frappé, car il désigne cet espace immatériel du sens, lequel n’est ni dans la chose, ni même dans le signe. Pas très enraciné, mais c’est pour la bonne cause…

    Aimé par 1 personne

    • ideelle dit :

      Un message tel que je l’attendais !! En effet, mon choix se porte sur le papillon, une Idéelle, éprise de Liberté ne saurait être autre ! Grand merci pour votre visite ! 😊

      J'aime

  4. Georges 2679 dit :

    belle citation et photo…bon week-end

    Aimé par 1 personne

  5. Pat dit :

    Moi, zaime bien les papillons!…pardon…

    Aimé par 1 personne

  6. D’abord, comme le fruit du chêne tu prendras racine, du tronc fera ta vie, des branches ta famille, des feuilles les années parcourues et parvenu à la cime, de guerre lasse, retourneras vivre indéfiniment dans tes racines.

    Quant aux papillons, évite de t’attacher à leur présence, ils ne sont que de passage !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s