Noir et Blanc …

.

.
Noir et blanc.
.

.
Noir et blanc, comme s’il n’y avait que deux couleurs,

Dans le rêve et le désir de toujours aimer,

Attirance et répulsion, mélange saveurs

Des instants fugaces des amours rassasiées.
.

.
Le besoin de toi, comme’ absence au devenir

Dans un temps sacrifié aux plaisirs du moment,

Ton grain de peau en sablier de l’avenir,

Sous la main fiévreuse, caresse d’un amant.
.

.
Pile ou face, envers et endroit, côté des choix

Au grand jeu du hasard, quelques baisers d’amour

Ont ouvert à jamais le cours du désarroi,

Au parfum souvenir des jours du désamour.
.

.
Avenir ou passé, le temps s’éparpille

Dans ce vide au creux du dos des nuits trop noires,

Quand nos corps chauds s’appellent, folles brindilles

Des incendies d’été en feu de mémoires.
.

.
Tout ou rien, comme une simple permanence

De certitude, aux plis des rides de nos peaux,

Nos lèvres tiennent leurs promesses d’absence

Des brûlures des tisons sous nos oripeaux.
.

.
Nus, sous nos costumes de chair, danseurs du vent,

Légers comme le plomb fondu de nos statues,

Nous gigotons, pantins en ficelles du temps,

Aux soubresauts du désir, au quotidien nu.
.

.
Avec ou sans toi, la question n’existe pas,

Tant que ma main court sur le corps de ton frisson,

Que mes baisers glissent sur ton ventre, tes bras,

Tes lèvres, tes cuisses, les mots de l’unisson.
.

.
❤️ Jean-Marc BUTTIN ❤️
.

.

15 réflexions sur “Noir et Blanc …

Répondre à ideelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s