D’un saut … 

D’un saut …
.

.

A l’heure où le soleil se couche,

Oubliant d’être farouches

Les âmes font fi du beau

En s’échappant d’un saut … 
.

.
*** Idéelle, le 9 juillet 2016 ***
.

.

Publicités

7 réflexions sur “D’un saut … 

  1. A l’heure où le soleil aurait du se lever
    outragée
    mon âme ne s’en remet
    au laid qui déborde

    « Le dédain, c’est le soufflet à distance ; souffletons-le.
    Citation de Victor Hugo ; L’homme qui rit) »

    N-L – 10/07/16

    Aimé par 1 personne

    • Parfois en s’empêtrant dans les torsions des sentes, il arrive que le nom de l’arbre échappe à celui de les sens. S’en suivent des quiproquos inutiles. Oui il est vrai que le raccourci dans le chemin de l’échange évite ces embouteillages. Tiens c’est comme si je t’embrassais sans te le faire, en plus du doute il y aurait la surdité des langues.

      N-L – 12/07/16

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s