Soir de Grève

SOIR DE GREVE
.

.
Il est onze heures du soir

mais qui penserait à dîner ? 

La lampe verte

Soutient toute la nuit

et chauffe les sonnettes exorbitées, à l’alignement

et dont chacune fait tressaillir un ministre.

Le Prefet de Police dit

« Il faut choisir »

Le Gouverneur militaire desserre son col,

et se rafraîchit sur sa plaque de grand officier.
.

.

Dans l’air tendu de la gare de banlieue

les pavés passaient haut comme des oiseaux.

Les réverbères brisés

montraient leur chair de fonte blême

et des tuyaux rompus

fusaient l’eau et le gaz.

Casques, civières.
.

.

Les pieds pris sans les fleurs de la Savonnerie

d’où monte l’ombre,

le Président du Conseil regarde le jardin bleu

et se demande

s’ll faudra encore poser la question de confiance.
.

.

Rumeurs …

On entends crier un train qu’on égorge.

Mais ce ne sont que des permissionnaires.

Ce n’est encore que du vin rouge.
.

.

1917
.

.
❤️ Paul Morand (« Lampes à arc ») ❤️
.

.
Source : Le 1, numéro 109

Illustration : André Devambez : « La Charge, boulevard Montmartre »
.

.

Publicités

4 commentaires sur “Soir de Grève

  1. Georges 2679 dit :

    magnifique illustration
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. Il est beau ce tableau, par contre je n’ai pas lu le texte.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s