Poète fol

.
.
Poète fol
.

.
C’est, par les airs, un entassement sombre

De nuages. Horrible mont !

L’étang joncheux, miroir d’un val profond,

S’est éteint dans un reflet d’ombre.
.

.
Comme vite au jour pâle vont,

Là-haut, ces vols d’ailes noires sans nombre !

Un éclair heurte une nuée, et sombre !

Et tout le ciel en eau se fond…
.

.
Mais le poète a doux martel en tête.

Ses yeux rêveurs ne voient pas la tempête

Ruisseler aux sentiers couverts,
.

.
Ni les vents tordre en un chaos les branches.

Enveloppé de foudre aux flammes blanches,

Il cisèle, impassible, un vers.
.

.
❤️ Alfred GARNEAU ❤️
.

.

.

(Source image : Herodote.net)

Publicités

4 commentaires sur “Poète fol

  1. Pat dit :

    Il est poète ainsi…par liberté ! que conduirait un amour forcené…depuis son lieu puissant de force née, vivant dans une tête… fort sonné, disent de lui tous les intéressés ! Et cela jusqu’à la félicité !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s