Accordéon

.

.

Accordéon

.

.
Dieu que la vie est cruelle

Au musicien des ruelles

Son copain son compagnon

C’est l’accordéon

Qui c’est-y qui l’aide à vivre

A s’asseoir quand il s’enivre

C’est-y vous, c’est moi, mais non

C’est l’accordéon

Accordez, accordez

accordez donc

L’aumône à l’accordé

l’accordéon.

Ils sont comme cul et chemise

Et quand on les verbalise

Il accompagne au violon

Son accordéon

Il passe une nuit tranquille

Puis au matin il refile

Un peu d’air dans les poumons

De l’accordéon

Quand parfois il lui massacre

Ses petits boutons de nacre

Il en fauche à son veston

Pour l’accordéon

Lui, emprunte ses bretelles

Pour secourir la ficelle

Qui retient ses pantalons

En accordéon

Mais un jour par lassitude

Il laissera la solitude

Se pointer à l’horizon

De l’accordéon

Il en tirera cinquante

Centimes à la brocante

Et on fera plus attention

A l’accordéon
.

.

Publicités

7 commentaires sur “Accordéon

  1. ermite-athee dit :

    Un bonheur !
    Non seulement pour la chanson , mais aussi Ph.Clay et Gainsbourg ! ( avec le look ) = Le top
    Merci pour ce bon moment Francis

    Aimé par 1 personne

  2. loisobleu dit :

    L’amour qui s’embrasse dans les yeux comme je le fais.
    N-L 21/04/16

    Aimé par 1 personne

  3. iotop dit :

    Bon jour,
    Y avait longtemps que je n’avais écouté Philippe Clay 🙂 Et puis quel duo !) Merci à vous.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s