Mon rêve familier … 

Mon rêve familier
.

.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime

Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

.

.
Car elle me comprend, et mon coeur, transparent

Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème

Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,

Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

.

.
Est-elle brune, blonde ou rousse ? – Je l’ignore.

Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore

Comme ceux des aimés que la Vie exila.

.

.
Son regard est pareil au regard des statues,

Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a

L’inflexion des voix chères qui se sont tues.
.

.
❤️ Paul Verlaine ❤️
.

.
  

Publicités

9 commentaires sur “Mon rêve familier … 

  1. loisobleu dit :

    Circonstance
    coïncidant
    tout simplement
    à l’endroit
    du chemin
    au carrefour
    de la réconciliation avec soi-même
    rien des traits
    de l’odeur
    du teint
    de la couleur
    de cette Femme
    n’est le fruit du hasard
    Le rêve éveillé
    label Bois Dormant
    éclot

    N-L 13/04/16

    Aimé par 1 personne

  2. Georges 2679 dit :

    Belle illustration pour accompagner ce beau poème
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s