Louisy Joseph … « Assis par terre »

.
C’est  dans les regards qu’on croise

elle vous fait presser le pas

c’est voir les visages à nos portes

planqués derrière un judas
.

.
c’est dans l’absence d’un sourire

qui ne couterait pas grand chose

c’est comme un clou qu’on enfonce

une violence à petites doses
.

.
refrain :

assis par terre

voir le monde qui défile

et avoir pour domicile

qu’un bout de trottoir

assis par terre

être obligé de dire merci

pour un euro ou même moins

et être seul à tendre la main

être le seul à tendre la main
.

.
c’est dans les gestes qu’on attend plus

ou qu’on refuse de faire

c’est dans nos quotidiens déçus

qui nous rendent la vie amère
.

.
c’est dans ces riens qui disent tout

mais qu’on préfère encore taire
refrain x2
.

.
C’est dans les regards qu’on croisent

et vous fait presser le pas

c’est voir les visages à nos portes

planqués derrière un judas
.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s