COQUELICOT

.
Coquelicot
.

.
Emportée par le vent

Et le hasard peut-être

Une fleur des champs

Vint s’accrocher

Au volet vert et blanc

De la grande fenêtre

Au premier étage

De l’auberge qui

Déjà pleine à ras bord

De géraniums

De pétunias

D’anémones

N’en demandait pas tant
.

.
Gênée

Intimidée

La mine défaite

Et le coeur gros

Mal à l’aise en ce milieu

De belles autochtones

La fleur des champs

Rougit un peu

On eût dit un coquelicot
.

.
❤️ Jacques HERMAN ❤️
.

.
  

Publicités

2 réflexions sur “COQUELICOT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s