… Après … 

..
Pas après pas,

Pierre après pierre,

Souffle après souffre,

Je nous construirai … 
.

.
*** Idéelle, 21 janvier 2016 ***
.

.

.

.

Sculpture : « Le Baiser », par Constantin Brancusi
  

Publicités

6 commentaires sur “… Après … 

  1. loisobleu dit :

    Les volets battent du maillet
    L’âge de faire

    Tracée au sol
    La vibration porte ô
    L’âme de la pierre

    L’arc boutant son do
    Joint les lèvres en un m’aime cantique

    C+B+C

    N-L
    21/01/16

    Aimé par 1 personne

      • loisobleu dit :

        Les pierres et les religions

        Le mégalithisme relève-t-il d’une religion ? Rien n’est sûr. En Europe de l’Ouest, l’origine du mouvement mégalithique coïncide avec les premières constructions de la côte est de l’Atlantique (Tumulus de Bougon, Cairn de Barnenez…). Ces constructions extrêmement nombreuses datent généralement du néolithique ou du chalcolithique (4 700 à 1 500 av. J.-C.), par exemple Stonehenge. Les alignements de Carnac datent d’environ 4 000 av. J.-C.6.
        Dans le judaïsme, le texte de référence porte sur le pectoral du Sacrificateur : Exode, XXVIII, 15-21.

        « 15. Tu feras le pectoral du jugement, artistement travaillé ; tu le feras du même travail que l’éphod, tu le feras d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.
        16. Il sera carré et double ; sa longueur sera d’un empan, et sa largeur d’un empan.
        17. Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres : première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude ;
        18. seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant ;
        19. troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste ;
        20. quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d’or.
        21. Il y en aura douze, d’après les noms des fils d’Israël ; elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom de l’une des douze tribus. »

        En 1937, la guilde des orfèvres de Grande-Bretagne a fait établir par des astrologues-conseils les correspondances entre pierres et tribus d’Israël : Rangée I : sardoine = Lévi ; topaze = Siméon ; émeraude = Ruben ; II : grenat = Nephtali ; saphir = Dan ; diamant = Juda ; III : opale = Issachar, agate = Aser ; améthyste = Gad ; IV° rangée du pectoral : chrysolite = Benjamin ; onyx = Joseph ; jape = Zabulon.

        Dans le christianisme, le texte de référence porte sur la Jérusalem céleste, il figure dans l’Apocalypse, XXI, 10-21.

        « 10. Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne ; et il me montra la sainte cité de Jérusalem qui descendait du ciel d’auprès de Dieu.
        11. Illuminée de la clarté de Dieu (c) : sa lumière était semblable à une pierre précieuse, telle qu’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.
        12. Elle avait une grande et haute muraille et douze portes, et douze anges aux portes, et des noms écrits, qui étaient les noms des douze tribus des enfants d’Israël.
        13. Il y avait trois de ces portes à l’Orient, trois au Septentrion, trois au Midi et trois à l’Occident.
        14. La muraille de la ville avait douze fondements, où étaient les douze noms des douze apôtres de l’Agneau (a).
        15. Celui qui me parlait, avait une canne d’or pour mesurer la ville, les portes et la muraille.
        16. La ville était bâtie en carré, aussi longue que large. Il mesura la ville avec sa canne d’or, jusqu’à l’étendue de douze mille stades ; et sa longueur, sa largeur et sa hauteur sont égales.
        17. Il en mesura aussi la muraille, qui était de cent quarante-quatre coudées de mesure d’homme, qui était celle de l’ange.
        18. La muraille était bâtie de pierre de jaspe ; mais la ville était d’un or pur, semblable à du verre très-clair.
        19. Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de toutes sortes de pierres précieuses. Le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d’émeraude.
        20. Le cinquième de sardonix, le sixième de sardoine, le septième de chrysolite, le huitième de béril, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, l’onzième d’hyacinthe, le douzième d’améthyste.
        21. Les douze portes étaient de douze perles; et chaque porte était faite de chaque perle ; et la place de la ville était d’un or pur comme du verre transparent. »

        Dans l’islam, la Pierre noire était scellée au coin de la Ka’ba dans le temple de La Mecque bien avant l’islam. C’était une idole particulière car « tombé du paradis » sous forme, dit-on, d’une météorite ou un bétyle (il s’agirait en fait d’une roche d’origine basaltique, minéral très courant dans la région).

        Dans le bouddhisme, on peut retenir le jardin zen, lieu de méditation pour les moines, d’où la présence de pierres plates sur lesquelles on pouvait s’asseoir.
        Le jardin sec de Ryoan-ji
        Les pierres selon la franc-maçonnerie

        « En Maçonnerie, on utilise symboliquement la pierre angulaire, la pierre brute, la pierre taillée sous ses deux formes (la pierre cubique et la pierre cubique à pointe), la pierre plate ou d’angle. Pierre angulaire : elle a été empruntée à la symbolique chrétienne (Luc, XX, 17) ; cette notion de pierre angulaire se trouve dans le texte même des Constitutions d’Anderson, sous sa forme cape stone ; l’auteur y affirme que l’Amour fraternel est la pierre angulaire de cette ancienne fraternité. Pierre brute : le nouveau Maçon est une pierre brute qu’il doit travailler de lui-même et sur lui-même. Pierre cubique : c’est l’hexaidie, le Chef-d’œuvre que doit réaliser le Compagnon. Pierre cubique à pointe : le point central qui réunit les quatre éléments peut symboliser la Quintessence, mais aussi le milieu, le Centre de l’Union7. »
        Les pierres selon l’ésotérisme
        Les pierres en alchimie

        Le but de l’alchimie est de réaliser la pierre philosophale.
        Les pierres en astrologie

        On l’a vu, à partir de Apocalypse XX, les correspondances classiques sont : jaspe/Bélier, saphir/Taureau, calcédoine/Gémeaux, émeraude/Cancer, rubis/Lion, sardoine/Vierge, chrysolithe/Balance, béryl/Scorpion, topaze/Sagittaire, chrysoprase/Capricorne, hyacinthe/Verseau, améthyste/Poisson8.
        Les pierres pour la divination

        N-L 21/01/16

        Aimé par 1 personne

      • loisobleu dit :

        Toujours de notre âge la pierre. Discrète, humble, solide, nous sommes de sa résistance constructive face à un ensemble problématiue. Tenant comme conduisant notre vie selon les Régles de la Construction, allant à l’apprentissage de son Architecture.
        Content que ce très long texte qui suit, téait plu sans qu’il te semble fastidieux. Avoir envie de te dire merci maçonne en pierres mon Idéelle.

        N-L
        27/01/16

        Aimé par 1 personne

  2. Pat dit :

    Heureux est l’homme qui bâtit sa maison avec de telles pierres.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s